A lotta cuntinueghja !

Attualità — Ecrit par le 17/12 00:06

DIASPORA TURCHINA COMMUNIQUE :

Tout d’abord nous présentons nos excuses aux supporters qui étaient présent à la Mosson hier soir pour notre absence en raison de problèmes techniques.

DIASPORA TURCHINA tient à apporter son indéfectible soutien à Jo BONAVITA pour son geste fort contre les sanctions injustifiées envers notre club. Nous demandons aussi à l’intégralité du peuple bleu de s’unir comme jamais face aux dangers qui viennent menacer le Sporting. Jo BONAVITA est pour nous tous plus qu’une personne, il est un symbole et notre père à tous, il nous montre le chemin à suivre et le comportement à avoir: Le sacrifice et la dévotion pour ses couleurs et pour son club et ce toujours dans l’intérêt des siens.

DIASPORA TURCHINA s’insurge contre les sanctions souvent injustifiées et disproportionnées que le Sporting subit depuis bien trop longtemps, ainsi que l’attitude déplacée et disproportionnée envers le public Bastiais. En effet, on entend trop souvent et sans raisons valables que le public bastiais est néfaste, dangereux, qu’il est source de menace et s’apparente à la voyoucratie. Mais de quel danger, de quel menace parle-t-on, de quelle voyoucratie?

Il faut savoir que depuis quelques années, les organisations de supporters ont su montrer la voie à l’ensemble du public et prouver aux instances du football français que nous pouvions être exemplaire aussi bien à Furiani, qu’au fin fond de l’Ariège à Luzenac ou pourtant nous avions été parqués comme des détenus. Oui il y a de la ferveur, oui il y a de la passion à Bastia mais toujours dans les règles imposées par les groupes de supporters. Défendre nos couleurs et les porter vers le haut est notre leitmotiv à tous.
Lorsque l’on entend parler de voyoucratie, nous avons beau eu chercher, nous n’avons vu que des personnes honorables de toutes conditions sociales qui viennent pousser leur équipe à se surpasser toujours plus.

DIASPORA TURCHINA déclare sa stupéfaction quand à la rapidité des mesures prises pour sanctionner le club alors que les autorités dites « compétentes » tergiversent toujours 20 ans plus tard pour sacraliser le 5 Mai. Les sanctions abusives seraient-elles plus importantes que le respect et le devoir de mémoire envers les victimes de la catastrophe de Furiani qui resteront à jamais comme la plus grosse catastrophe du football français?

Nous entendons trop souvent que le public bastiais est une menace pour les équipes adverses, ceci dit nous constatons que pour des faits survenus hors du stade sans dégats le Sporting s’est vu une nouvelle fois condamné plus lourdement qu’ailleurs, cependant dans d’autres stades les bus des joueurs sont fracassés, sur d’autres terrains des supporters rentrent sur la pelouse jusqu’au tunnel pour frapper les joueurs. Ce soir encore, un stadier dans un club de Ligue 1 a pris un coup de couteau. Des supporters ont trouvé la mort ailleurs suite à de violents affrontements.

Le fait le plus dangereux que nous ayons connu à Furiani ces dernières années fut l’an dernier en ligue 2 lors de l’agression d’un dirigeant Bastiais par le triste sire Cichero, provoquant l’hospitalisation et une opération du dirigeant Bastiais, au final les instances ont suspendu Furiani. Ou est la justice, ou est l’équité?

Tous ces faits seraient-ils moins néfastes et moins dangereux que ce que l’on reproche aux supporters bastiais? On peut se poser la question car aucun de ces faits n’ont été sanctionné ni même mis en avant comme le Sporting et ses supporters ont pu être salis et sanctionnés.

DIASPORA TURCHINA condamne les attitudes abusives des services de sécurité sur les supporters bastiais à l’extérieur. Cette saison encore, dans l’histoire du club nous avons vu que la stupidité avait battu des records:

Interdictions aux Corses de se déplacer dans l’agglomération niçoises alors que des milliers de Corses y travaillent et y habitent le jour du match Nice/BASTIA;

à Toulouse, pour une cinquantaine de supporters nous avons été encerclés par une armada de stadiers et de policiers en civils qui nous ont quadrillés, mitraillés de photographies et placé un micro enregistreur juste devant la tribune dès que le tambour et les chants débutèrent.Pour quel motif? La situation était calme….

Hier soir à La Mosson la sécurité a cru bon de pouvoir faire du zèle en confisquant des drapeaux Corses et des drapeaux du Sporting à certains de nos membres en indeps, drapeaux récupérés lorsqu’ils ont décidé de ressortir du stade si on leur rendait pas leur bien avec l’aide des dirigeants Bastiais. Une banderole en soutient à Jo Bonavita a été confisqué, pourquoi? Des bannières comportant le nom des villages ont faillit rester aux portes du stade….Dans quel but et pour l’intérêt de qui?

Plus que jamais nous devons être soudés face à la menace, et rester vigilants sur les évènements à venir.
Nous tenons à remercier les supporters de Montpellier, de Saint-Etienne et de Nancy pour leur soutien.

 

UNITI VINCEREMU

PER CAMPÀ L’INFERNU

DIASPORA TURCHINA

 

1 Commentaire

  1. Family Salaün dit :

    Soutien total à Diaspora Turchina et à tous les ultras et supporters du Sporting. Certains d’entre nous sont ultras à Brest et nous saluons aussi Jo Bonavita, nom qui me parle depuis que je suis gamin.
    Forza Bastia, Allez Brest !

Laisser un commentaire


Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.